Compostage

Le meilleur déchet reste le déchet qui n’existe pas.
Le compostage individuel est une excellente manière de limiter la production de déchets organiques et d’éviter ainsi leur incinération ou leur mise en décharge.
Les déchets organiques représentent près de 50% du poids ou le tiers en volume de notre poubelle ménagère.

Le compostage vise à mettre en œuvre un processus semblable à celui de la nature qui décompose les matières organiques mortes pour mieux s’y régénérer.
C’est accélérer la transformation des branches de haies taillées, des tontes de pelouses, des feuilles mortes, des déchets biodégradables… en un amendement organique et minéral du sol qu’on appelle le compost.

Par définition cela comprend tous les déchets biodégradables.
Les déchets de cuisine et du jardin sont compostables :

  • les épluchures de légumes et de fruits,
  • reste de légumes,
  • les restes de repas, de pain,
  • filtres à café, sachets de thé,
  • essuie-tout usagés,
  • coquilles d’œufs et coquilles de noix,
  • feuilles mortes,
  • fleurs fanées,
  • tailles de haies et d’arbustes découpées fines,
  • sciure et copeaux de bois,
  • feuilles,
  • restes du potager ou du jardin d’agrément,
  • mauvaises herbes non montées en graine,
  • tontes de pelouse,…

 

Pour plus de renseignements concernant le compostage (marche à suivre, conseils,…), consulter le site internet : www.intradel.be
 

Actions sur le document