Eau

 

Suivant votre village, vous êtes servi par différentes compagnies de distribution d'eau:

 

ABEE-SCRY / FRAITURE :

IDEN : Intercommunale de Distribution d'eau de Nandrin-Tinlot et environs

home

Route du Condroz, 319 à 4550 Nandrin

tel

04/247.20.24

fax

04/247.20.25

 

RAMELOT / SOHEIT-TINLOT :

CILE : Compagnie Intercommunale Liégeoise des Eaux

home

Quai de Compiègne, 14/15 à 4500 Huy

tel

085/233.835

fax

085/217.825

 

SENY :

CIESAC : EAUX de LES AVINS (Compagnie des eaux de Avins)

home

Rue de la Source, 10 à 4560 Clavier

tel

085/413.863

 

Protection des compteurs, fuites, fontainier

 

  • Compteur :

Avant l’hiver : vérifiez que le robinet d’arrêt situé juste avant le compteur ferme bien. Sinon prévenez-nous immédiatement

  • Petite fuite, grand effet :

En moyenne, chacun de nous utilise environ 110 litres d’eau par jour.

Chaque année, sous réserve que le nombre de consommateurs par ménage reste inchangé, le nombre de m3 consommés ne doit donc guère varier.

Toutefois, lors de la survenance d’une fuite, la consommation peut très sensiblement augmenter.

Le fonctionnement d’un compteur d’eau ressemble à celui de votre voiture. Si elle est à l’arrêt, l’index kilométrique n’évolue pas.

Comment contrôler ?

  • en comparant des index relevés juste avant d’aller dormir et au réveil ou pendant une période d'absence au domicile (ces index doivent être identiques puisqu’il n’y a pas de consommation volontaire) ;

  • en consultant votre facture de régularisation annuelle qui compare vos consommations annuelles sur les 5 dernières années. En effet, qui mieux que vous peut estimer les modifications intervenues. Quelques pistes :

- longue absence / davantage de présence à la maison
- installation d'un nouvel équipement gourmand en eau
- été particulièrement sec et chaud (arrosage du jardin et douches plus fréquentes)
- modification du nombre de personnes habitant la maison
- réalisation d'une mare dans le jardin / d'une piscine

  • en notant régulièrement vos consommations (tous les mois) dans le tableau comparatif ci-dessous.

Comment protéger les tuyauteries contre le gel ?

L’isolation des tuyauteries ne fait que retarder le gel de quelques jours … voire de quelques heures. Une isolation sans apport de calories est totalement insuffisante pour protéger vos installations exposées au gel.

Là où passent des tuyauteries, maintenez la température des locaux, cages d’escaliers, … au-dessus de 0 degré. Pensez que l’eau de vos radiateurs peut elle aussi geler. Obturez toutes les entrées potentielles d’air froid, tout en respectant cependant les impositions de sécurité en matière de gaz.

Le cas échéant, installez un " ruban chauffant " sur la tuyauterie et entourez le tout d’une gaine isolante qui limitera la consommation d’électricité. Ce matériel ne peut être bricolé ; il faut se le procurer chez un professionnel.

Le kit doit comprendre :

  • le ruban chauffant

  • la gaine d'isolation

  • un thermostat approprié.

Le ruban chauffant (+ 21 watts/mètre) est branché sur une prise de courant munie d’une terre !

En hiver, l’eau de distribution a une température allant de 4 à 12° C. Elle apporte donc des calories en permanence et permet d’éviter le gel si on laisse continuellement couler un filet d’eau au robinet le plus éloigné sur la tuyauterie exposée. Cette solution engendre un gaspillage qui a pour conséquence de faire monter l’ardoise. Aussi ne doit-elle être envisagée qu’en cas d’extrême nécessité.

Attention, constater une diminution du débit de ce filet d’eau signifie un gel total à très court terme.

Dans un bâtiment inoccupé, la protection la plus efficace est de vidanger toutes les installations intérieures.

  • N’oubliez pas que pour purger efficacement, il est impératif d’ouvrir, sur chacune des dérivations de l’installation, le robinet le plus élevé ainsi que le robinet purgeur situé à côté du compteur.

Enfin, il vous est possible de demander, à votre distributeur, de fermer le branchement à rue. La remise en service coûte environ 126 EUR.

  • Que faire lorsque les tuyaux sont gelés ?

Fermez le robinet d’arrêt près du compteur. S’il est gelé, le dégeler préalablement à l’aide d’un sèche-cheveux (jamais de flammes)

Ouvrez le robinet purgeur et le robinet le plus élevé sur la tuyauterie.

Dégelez les tuyauteries métalliques à l’aide d’un sèche-cheveux ; avancez progressivement, l’eau s’écoulera par le robinet purgeur.
Attention, ne pas faire fondre ou déforcer les tuyauteries en polyéthylène ou en PVC.

Quand tout est dégelé, fermez le robinet purgeur et ouvrez progressivement le robinet d’arrêt, si une tuyauterie était " éclatée " cela vous permettrait d’éviter " le dégât des eaux ".

Enfin, votre distributeur vous recommande de surveiller régulièrement l’index de votre compteur. S’il arrivait que ce dernier semble tourner à vide, quand personne ne prend d’eau dans l’habitation, il y a une fuite dans votre installation intérieure. Intervenez donc d’urgence. Cette surveillance régulière vous permettra de déceler les anomalies éventuelles et d’éviter ainsi les désagréments d’une facture salée.
 

Actions sur le document