Blason

Le blason de Tinlot

 

a) Armoiries: les armoiries se décrivent d'argent à la bande de gueules accompagnée de six merlettes, rangées en orle.

b) Sceau: le sceau se décrit également d'argent à la bande de gueules accompagnée de six merlettes, rangées en orle.

c) Drapeau: le drapeau se décrit blanc à une laize diagonale descendante rouge accompagnée de six merlettes également rouges, rangées en orle.

 

Tinlot, Liège (Abée, Faiture, Ramelot, Seny, Soheit-Tinlot) : 1977

La nouvelle entité immortalise le nom de la vieille seigneurie de Tinlot, comportant haute et basse justice et qui fut tenue par les Soheit puis par les Blehen.

Le 23 mai 1530, c'est Herman d'Eynatten qui releva cette seigneurie comme mari de Catherine, fille d'Henry de Blehen.

Henri d'Eynatten, leur fils, releva Tinlot au décès de son père et hérita en outre en 1566 du château d'Abée, suite au testament de Jean de Blehen, seigneur d'Abée, un cousin de sa mère.

Les d'Eynatten restèrent seigneurs de Tinlot jusqu'en 1653, lorsqu'Henri, baron d'Eynatten, seigneur d'Abée, vendit le seigneurie de Tinlot à Jean Claude Woot de Trixhe.

C'est le blason de la famille d'Eynatten que la nouvelle entité pourrait reprendre. La commune d'Eynatten, qui portait jadis ces armoiries, fait partie de la nouvelle entité de Raeren.

 

Actions sur le document